Si partir au Brésil évoque pour de nombreux touristes les plages d’Ipanema et de Copacabana, le carnaval de Rio de Janeiro et la samba, le football de rue, la célèbre statue du Christ Rédempteur du Corcovado face au majestueux Pain de Sucre ou encore les favelas il est des espaces vierges et merveilleux qui sont à découvrir absolument, dans la région du Nordeste (au Nord Est du pays, donc), petit paradis moins fréquenté malgré sa magnificence. C’est en effet là que se trouvent les plus belles plages de sable blanc du continent sud-américain, celles où le sable court à perte de vue le long d’un littoral magnifique. Pas besoin de faire un grand tour de tout le pays, il suffit de prendre un vol international pour cette région si attrayante et aux trésors multiples.

Avant de partir

Avant de partir visiter le Brésil, tout comme c’est le cas lorsque l’on voyage dans les pays voisins, Argentine, Venezuela, Bolivie, Pérou ou Paraguay, il convient d’être à jour de ses vaccins. Pas besoin de contacter l’Ambassade du Brésil pour savoir ce qu’il convient de faire, ni d’avoir peur d’attraper la fièvre jaune, la dengue ou le chikungunya. Il n’y a rien d’extraordinaire à accomplir, il suffit de demander à son médecin traitant quels vaccins sont nécessaires. Il saura ce qu’il convient de faire et vous donnera une prescription adaptée, puis vaccinera toute la famille et l’on pourra partir en toute sérénité.

L’histoire du Nordeste

Cette région, pour ceux qui ont appris à connaître le Brésil dans leurs cours de géographie au lycée, est souvent présentée comme l’une des plus dynamiques pays, puisque dans l’histoire du Brésil, elle a longtemps été celle pour laquelle les européens y trouvaient des richesses, du bois exotique à la canne à sucre. En effet après la fondation de Porto Seguro, dans l’Etat de Bahia, par les Portugais menés par Pedro Álvares Cabral, on s’y battait pour en extraire le bois-brésil, inconnu en Europe jusque-là et particulièrement précieux. Les esclaves qui débarquaient du sud de l’Afrique par centaines dans des bateaux portugais avaient pour mission d’y travailler dur, pour que les européens repartent avec des bateaux pleins de ce bois de Pernabouc.

Un voyage organisé dans le Nordeste

Voyager hors des sentiers battus dans ce grand pays n’est pas inimaginable, à partir du moment où l’on accepte de faire l’impasse sur les grandes classiques comme la forêt amazonienne, ou encore les chutes d’eau d’Iguaçu typiques du sud du Brésil. Il n’y a en effet pas que la forêt tropicale et luxuriante peuplée d’animaux sauvages dans cette partie de l’Amérique Latine, on peut aussi trouver des circuits accompagnés pour réaliser un voyage plus original, mais non moins merveilleux, le long du littoral atlantique. On peut ainsi arriver à Natal et faire un périple jusqu’à Sao Luis, plus au Nord, pour découvrir le Brésil par sa région la plus balnéaire.

Le littoral atlantique brésilien

L’océan atlantique vu du côté de l’Amérique du Sud est un ravissement pour bon nombre de voyageurs européens habitués depuis l’enfance à ses plages orientales. Les paysages comme la topographie sont en effet différents et il y est fait beau temps pratiquement toute l’année. Pour nous français, ce sont les plus plages méditerranéennes qui ressemblent à ce descriptif, alors la surprise est grande de trouver les mêmes caractéristiques sur des plages océaniques. Au choix on peut donc partir seul pour remonter la côté ou faire appel à un guide local. Si l’on est à l’aise en langue portugaise, il sera plus facile d’aborder les pêcheurs et les habitants des villages environnants pour se plonger dans la culture du Nordeste, mais pour le touriste qui n’est pas lusophone, cela est compliqué et il convient de s’adresser à une agence locale pour être accompagné.

Paysages nordestins

Les paysages du littoral nordestin n’ont rien à envier à ceux de la Costa Verde, car ils sont si multiples que l’on a l’impression que cela est irréel. Entre dunes et mangroves, plages et jungle, un voyage au Brésil côté atlantique est la promesse d’un émerveillement constant. Le chant comme les couleurs impressionnantes des espèces d’oiseaux indigènes sont sans commune mesure. Ceux qui peuvent se permettre un voyage de luxe pour pour leur voyage de noces inviteront toute leur famille là, et tout le monde gardera à vie les souvenirs de la cérémonie. Mais ceux qui disposent d’un budget voyage plus réduit, c’est-à-dire la majeure partie des voyageurs du monde, en auront tout de même pour leur argent, tant la découverte du Brésil par le Nordeste tiendra ses promesses en matière de dépaysement total.

Ballades sur les plages

Une promenade en buggy ou en 4×4 dans l’immensité des dunes de sable, avec une pause pour découvrir d’abord la splendeur des lieux puis les spécialités culinaires du Nordeste à base de poissons pour plonger dans le folklore local, puis se baigner dans des eaux cristallines, voilà un programme qui en ravira plus d’un. Or il convient, pour préserver cette nature époustouflante, de faire du tourisme responsable, en suivant les indications des guides, surtout dans les voyages en groupe où, les uns contre les autres, appareil photo à la main, on ne fait pas toujours bien attention. L’écotourisme est en effet de rigueur, puisque l’on a affaire à des territoires presque vierges de visiteurs, et lorsque l’on voit ce que la main de l’homme a fait dans la forêt amazonienne, on sait qu’il faut préserver une telle destination de rêve.

Immersion dans la culture locale

Après avoir parcouru des kilomètres de sable sur des plages paradisiaques et s’être baigné dans une eau cristalline, rien ne vaut un bon temps de repos, une fois l’océan à marée basse, installé confortablement à la terrasse d’un hôtel à siroter un verre de cachaça au son d’une bossa nova. Les vacances aux Brésil peuvent aussi être l’occasion de se plonger dans la culture locale en logeant chez l’habitant ou en louant dans une auberge de jeunesse en petit groupe. On sera plus à même de côtoyer les brésiliens de près, de partager leurs habitudes quotidiennes et d’en apprendre davantage sur la façon dont les gens vivent pour de vrai sur place.

Partir dans le Nordeste : conseils aux voyageurs

Il n’y a pas à proprement parler de meilleure période pour un voyage au Brésil sur la côte atlantique : le Nordeste bénéficie en effet d’un climat tel que l’on peut s’y rendre toute l’année, en fonction de ses disponibilités. Idéalement bien sûr on partira lorsque tout le monde travaille, au retour des vacances d’été par exemple. La température moyenne y avoisine 20 degrés en juillet et un peu plus en août. Donc pour ceux qui sont contraints de partir pendant les vacances scolaires, un voyage dans cette région sera fait donc idéalement à cette période, qui est la plus chaude de l’année. Un circuit découverte sera la meilleure des idées voyages pour les plus motivés, pour les autres les photos de voyage de vacances au Brésil seront des clichés de baignades et de farniente.

Le patrimoine architectural

Pour ceux qui préfèrent les voyages culturels et la découverte de l’immense patrimoine culturel du Brésil, les voyagistes ont aussi des circuits découverte et des voyages à la carte à proposer, pour lesquels il faudra parfois s’enfoncer dans les terres et quitter l’immensité du littoral. Pour des visites plus culturelles dans le Nordeste donc, on pourra s’arrêter dans la petite ville d’Olinda et admirer le patrimoine architectural lors d’une visite de la ville et de son quartier historique. L’historique de la ville côtière renseignera les plus curieux sur le peuplement de la région par un mélange d’européens et d’africains, venant à la rencontre, volontairement ou malgré eux, des populations indigènes.

Your Message...Your name *...Your email *...Your website...

Laisser un commentaire